Le SDIS de la Drôme a renouvelé cette année le marché des télécommunications et accès internet et l’a confié à Equation : un renouvellement quasiment à l’identique en terme d’infrastructure d’interconnexion de sites en MPLS et accès internet, mais avec une augmentation sensible des débits et une meilleure qualité de service. … Le tout à budget constant !

 

Interview de Catherine Infuso, Chef de service des Systèmes d’Information et de Communication au SDIS de la Drôme

 

Bonjour Catherine Infuso, pouvez-vous, tout d’abord, me parler du SDIS 26 ?

Le Service Départemental d’Incendie et des Secours de la Drôme s’étend sur 82 sites distants et 3 groupements fonctionnels rattachés à l’Etat Major de Valence, et regroupe environ 2800 pompiers volontaires et 350 pompiers professionnels et personnels administratifs et techniques.

 

SDIS 26 feu 2007.07.06 casse auto

 

Vous avez confié cette année, dans le cadre d’un renouvellement, le marché des télécommunications et accès internet à Equation, à travers son offre opérateur e-liance. Pouvez-vous nous expliquer ce que cela comprend ?

Il s’agit d’un marché de 2 ans, renouvelable une fois. C’était un renouvellement de marché, avec une infrastructure quasiment à l’identique : interconnexion de nos sites en MPLS, accès internet sécurisé à partir du site principal et services associés. Nous en avons cependant profité pour augmenter les débits et améliorer encore la qualité de service.

En ce qui concerne les interconnexions : nous possédons désormais 2 fibres optiques 20Mb sur le site principal de l’Etat Major ; 3 SDSL sur nos sites ont été remplacées par 3 fibres optiques AFTB 10Mo/2Mo, et nous avons 4 SDSL et 78 ADSL.

La porte internet sur le site principal est une fibre optique très haut débit de 50 Mb, avec des services associés comme l’Espace d’Hébergement Web et un FireWall hébergé en cœur de réseau.

 

Pourquoi avec retenu Equation avec son offre e-liance ?

Nous nous sommes fait accompagner par un Assistant à la Maîtrise d’Ouvrage. L’offre d’Equation présentait le meilleur rapport qualité / prix, avec des tarifs vraiment bien placés, et l’utilisation d’une DSP (délégation de service  publique)  locale.

 

Comment s’est passée la migration ?

Très bien ! Cela a été fait dans de très bonnes conditions, assez rapidement. J’ai apprécié le très bon relationnel entre nos équipes, et une qualité de compétences vraiment optimale.

 

Et aujourd’hui, au niveau de l’exploitation, avez-vous noté des évolutions ?

Nous sommes restés à périmètre équivalent. Cela a permis quand même des paramétrages plus fins, notamment en filtrage d’url.

Mais le principal, c’est quand même l’augmentation significative des débits, à budget constant. Cela a permis, en autre, d’afficher de la cartographie dans les 3 groupements territoriaux qui sont passés de l’ADSL 512 à la fibre optique.

 

Merci de votre témoignage, Catherine Infuso. Y a-t-il un point que j’ai oublié, et sur lequel vous souhaiteriez revenir ?

Je tiens à insister sur ma très grande satisfaction au niveau du relationnel entre les équipes. Et aussi, sur le niveau de compétences que nous avons en face de nous !