Orange, SFR et Bouygues Telecom vont effectuer plusieurs tests pour évaluer les conséquences que peuvent avoir la 4G sur la TNT.

 

La ville choisie pour cette expérience est Saint-Etienne. Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée de l’Economie numérique, annonce « le chantier était bloqué depuis six mois, il n’y avait pas d’accord sur les expérimentations. Lors des discussions à Bercy avec les opérateurs la semaine dernière, ce blocage a été levé et les opérateurs sont d’accord pour lancer une expérimentation commune à Saint-Etienne ».

 

C’est l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui avait annoncée un possible brouillage des fréquences sur un premier test qui avait été effectué à Laval. L’écran noir serait possible selon Bouygues Telecom sur les télévisions.

 

La ville de Saint-Etienne va devenir un laboratoire géant pour les 3 opérateurs qui devront trouver les solutions à ces problèmes d’interférence. Malgré des tests réalisés de manière indépendante : SFR et Orange à Marseille et Bouygues Telecom à Lyon, il parait important avant un déploiement sur toute la France de détecter toutes mauvaises surprises sur une couverture tri-opérateur.

 

Stéphanois, attention à vos télévisions dès la rentrée…