Une mise à jour Majeure du système d’opération Windows 10 est programmée à partir du 17 octobre 2017 (dénommée Fall Creators Update).

Celle-ci devrait s’étendre jusqu’à la fin d’année pour l’ensemble des utilisateurs Windows 10 et porte sur l’évolution de l’interface graphique, visant à rendre l’OS plus animé et fluide.

Si cette évolution devrait être ressentie par les utilisateurs comme une vraie avancée, ceux-ci devront peut-être s’armer de patience pour en profiter.

En effet, tout comme la dernière mise à jour majeure (Creators Update) qui avait été déployée durant l’été 2016, celle-ci pèsera plusieurs gigaoctets et il est fort à parier que les accès télécoms des entreprises vont être saturés de la même manière que l’été dernier.

Heureusement, il existe des solutions capables de canaliser l’impact de ces mises à jour.

Vous pouvez par exemple, mettre en place des Firewal de niv7, qui permettent d’identifier les signatures des mises à jour Windows et donc de limiter le flux de ces dernières.

Les boitiers FortiGate et leurs homologues virtuels travaillent jusqu’à la couche applicative du modèle OSI (Nous aborderons cet item dans un billet dédié), c’est à dire que le firewall est capable d’identifier n’importe quelle application et de limiter sa consommation de bande passante.

En quelques mots, ces outils sont capables d’analyser le trafic de vos liens en temps réel et permettent d’ajuster les règles de firewalling, autant en fonction de vos besoins que des alertes répertoriées dans la monde.

Le résultat est simple ; les clients équipés de ce type de solutions, ressentent un plus grand confort d’utilisation grâce à une meilleure maîtrise de leur flux.