Filiale du groupe BOUYGUES CONSTRUCTION, AXIONE a signé avec le Conseil Général du Vaucluse (84) un contrat de 25 ans pour la construction, l’exploitation technique et la commercialisation du réseau très haut débit du département.

Voici les chiffres clefs de ce projet :

 

– investissement total : 39,1 million d’euros
– déploiement dans un délai de 24 mois
478 kilomètres de réseau fibre optique
94 zones d’activités raccordés (10 500 entreprises proche de la fibre optique, 258 sites publics pré-raccordés)
dégroupage de 13 NRA (centraux téléphoniques)

 

En dehors de la cible entreprise et des sites publics, il est prévu de raccorder en fibre optique 47 000 foyers en FTTH (fibre optique jusqu’au logement) d’ici 5 ans.Ce genre de projet va permettre aux opérateurs télécoms (comme nous) d’équiper les entreprises du VAUCLUSE en très haut débit pour leur permettre d’accéder aux meilleurs coûts à des outils indispensables à leur activité de tous les jours.

 

De plus en plus de projet similaire se développe depuis plusieurs années sur les villes, départements et régions en France, dans un objectif de développer l’économie générée par l’accès au Très Haut Débit. Ces projets sont menés par des opérateurs d’opérateurs (AXIONE, COVAGE, SFR Collectivité, France Telecom, Altitude Infrastructure,…) ou des sociétés gérant d’autres réseaux sur le territoire (comme le SIEA : Syndicat Intercommunal d’énergie et de e-communication dans l’Ain).

 

Que pensez-vous de ces investissements semi-publics ?