Une étude du cabinet PAC (Pierre Audoins Consultants) révèle que les entreprises françaises intègrent désormais le Cloud computing comme un véritable outil pour répondre à leurs besoins stratégiques. Ce cabinet mesure, à travers la troisième édition du « PAC CloudIndex », la maturité des entreprises françaises vis-à-vis du Cloud.

  • Un lien fort entre stratégie d’entreprise et Cloud :

Dans 55 % des cas, la stratégie Cloud est porté par le DSI, qui la met en œuvre dans 80 % des cas. Les motivations citées dans l’enquête pour s’orienter vers le Cloud : le besoin de flexibilité auquel répond le Cloud (63 %), la réduction des coûts (56 %), l’innovation vers de nouveaux produits ou solutions (41 %). L’imbrication avec la stratégie de l’entreprise est également citée : recours au Cloud pour soutenir un changement de business model dans un tiers des cas, ou encore ce chiffre : 77 % des interrogés précisent qu’une ou plusieurs de leurs applications en mode saas est stratégique pour l’entreprise.

  • Les principales applications dans le cloud :

Les principales applications utilisées sont bien sûr la messagerie, mais également les applications métiers, les applications ressources humaines (qui sont souvent de nouveaux usages), la CRM.

  • Les obstacles existants encore pour le passage au Cloud computing :

Pour près de la moitié des personnes interrogées, les obstacles sont liés aux peurs pour la sécurité des informations. Les entreprises sont en partie rassurées lorsque les prestataires possèdent des data Centers localisés en France. De plus, le choix d’un prestataire de proximité rassure les entreprises : elles attendent notamment des services de conseil sur le choix des applications à migrer vers le SaaS (pour un tiers d’entre elles), des services d’intégration avec l’existant (pour deux tiers d’entre elle) ou encore des exigences de qualité de service et de disponibilité autour de l’hébergement.

 

  • Un développement qui n’est pas fini :

Parmi ceux utilisant déjà le Cloud, plus de 40 % envisagent de le développer encore, avec plus d’applications et plus d’utilisateurs. Les avantages notables qui les poussent vers ce souhait de développement : la simplicité d’utilisation, la facilité en termes de mobilité, la possibilité de créer un lien social permanent. Ainsi, parmi les utilisateurs du Cloud computing interrogées, environ 30 % déclarent que les trois quarts de leurs collaborateurs sont désormais reliés au Cloud.